Réflexions pédagogiques - Concours de maitrise HU


Réflexions sur les épreuves des concours hospitalo-universitaires




L’épreuve pédagogique (EP) est la matrice et le fondement du concours des hospitalo-universitaires (HU) où le jury évalue vos connaissances médicales, vos habiletés de communication orales et écrite ainsi que vos habiletés pédagogiques d’enseignement. EP ne signifie nullement l’épreuve disciplinaire ou médicale ou pratique, car elle porte bien son nom pour désigner les pratiques d'enseignement. À cet effet, EP nécessite une planification rigoureuse et ne doit pas être un simple exercice de transmission des connaissances par le biais d’un exposé magistral unidirectionnel à sens unique. Le jury est excédé par les prestations des candidats qui remémorent un contenu déjà appris par cœur. Étant expert de votre domaine disciplinaire, le jury souhaiterait évaluer vos habiletés pédagogiques pour enseigner et vos habiletés de communications. À vous de le séduire pédagogiquement parlant.



L’épreuve pratique dite de résolution de problème est une épreuve centrée sur le processus de raisonnement clinique (RC). Cette dernière est le fondement au cœur de la pratique médicale des professionnels de la santé. En effet, il ne suffit pas de résoudre le cas clinique, mais de démontrer ses habiletés de RC pour synthétiser puis d’exploiter les informations obtenues pour prendre des décisions diagnostiques, d’investigation et thérapeutiques. Le jury devrait évaluer le candidat sur cette compétence essentielle : le processus du raisonnement clinique. Le cas clinique pourrait être une rédaction écrite ou orale sous forme d'une simulation malade, mais il doit respecter les normes du processus de RC, être réaliste et suffisamment riche en données pour inciter et promouvoir le RC.


L’épreuve d’anglais (EA) ne doit plus être une simple traduction intégrale et linguistique d’un article vers le français, mais plus la capacité de lecture critique d’un article (LCA) médicale. Cette dernière nécessite l’utilisation des critères précis pour juger de la qualité et de la pertinence d'un article scientifique. Il est important de valoriser la LCA par une pondération conséquente et de modifier son appellation en « Lecture critique d’Article en Anglais ». De point de vue pratique, il suffit d’attribuer au candidat un article en anglais de sa discipline, mais sans le résumé et sans la conclusion. Le jury doit signifier au candidat qu’en plus de la compréhension scientifique de l’article, c’est la capacité de synthèse de LCA  et non pas la simple compréhension  ou la traduction linguistique de l’anglais.


" Enseigner et apprendre sont des activités interchangeables.

On ne peut enseigner sans apprendre et on ne peut apprendre sans enseigner  " Elbe



Modifié le: jeudi 25 novembre 2021, 12:12